` sommaire

Préface de l’Abbé Frédéric Constant

Curé de Porto-Vecchio

 

Depuis une dizaine d’années, je connais le docteur Bernard Legras qui fréquente régulièrement les offices de notre  église Saint Jean-Baptiste de Porto-Vecchio ou en plein-air à Saint Cyprien, lorsque, depuis sa retraite professionnelle en 2003, il quitte six mois par an sa Lorraine natale pour venir se ressourcer sur notre ile de beauté. 

 

Il m’a fait part souvent de ses ouvrages religieux ou artistiques centrés sur la Résurrection de Jésus et, à plusieurs reprises, il a présenté ses réflexions à l’occasion de conférences en paroisse à Porto-Vecchio.

 

Le thème de ce livre d’art, celui des deux disciples de Jésus et de leur rencontre fascinante avec leur Maître ressuscité sur la route d’Emmaüs, a inspiré bien des peintres et, comme bien d’autres, l’église Saint Jean-Baptiste possède une œuvre d’art sous forme d’un vitrail moderne représentant le Souper à Emmaüs. 

 

Les tableaux et les textes présentés qui concernent uniquement la première partie du récit de Saint Luc, celle du chemin et  de la rencontre extraordinaire des deux disciples, permettent de mieux en découvrir la profondeur et la richesse de sens. Outre la beauté limpide du récit évangélique, la thématique de la marche, du pèlerinage et de la rencontre est tout à fait actuelle. Cet évènement pascal confirme le désir du Ressuscité,  de venir vers nous pour nous sauver et ouvrir notre cœur à l’intelligence des écritures.

 

 

Remercions avec une grande fierté, Bernard Legras d’avoir ajusté le merveilleux récit évangélique de Saint Luc et les œuvres qu’il a inspirées aux artistes.

 

 

 

 

Le souper à Emmaüs

Vitrail de l’église Saint Jean-Baptiste de Porto-Vecchio