PREVOT Jean

 

1928-2018

 

` sommaire

Article de l'Est-Républicain

Nous avons appris le décès du professeur Jean Prévot, survenu le 1er mai, à l'âge de 89 ans, à l'établissement de Bainville-sur-Madon. C'est la disparition d'un grand patron de la chirurgie infantile reconnu par l'ensemble de la profession.Né à Nancy le 31 mai 1928, d'un père médecin généraliste, il a fait ses études de médecine à la faculté de Nancy. Une vocation pour cet homme qui disait : «  Je n'ai jamais considéré l'activité médicale comme un métier ». Il fait une carrière rapide: externe en 1948, interne en 1951 et la même année aide d'anatomie, puis chef des travaux d'anatomie, chef de clinique en 1955, puis professeur agrégé en 1961.

En 1959, il est le premier chirurgien nancéien à opérer et à guérir définitivement les atrésies de l'œsophage chez les nouveaux nés. Il crée un service d'urologie pédiatrique, ce qui lui ouvrira le poste de chef de service de chirurgie infantile viscérale et orthopédique au CHU en 1979. Il développe l'embrochage élastique stable reconnu dans le monde entier comme la technique de Nancy et les allongements des membres, technique d'ILIZAROV, pour laquelle il s'est rendu en Russie.

Lorsque le service est scindé en deux, il abandonne la partie viscérale pour se consacrer à la partie orthopédique.

Il fera de nombreuses communications : plus de 200, un livre et un film sur l'atrésie de l'œsophage, sur les détresses pulmonaires néonatales au congrès français de chirurgie pédiatrique. Il était membre de l'académie de chirurgie. Il a été en mission humanitaire au Laos et au Guatemala. Il était chevalier des palmes académiques.

Jean Prévot a eu 7 enfants, Hervé, Laurence (décédée), Sophie, Valérie, Armelle, Marc et Anne, 24 petits-enfants et 27 arrière-petits-enfants.

Il laissera le souvenir d'un homme passionné par la médecine et très proche de ses jeunes patients et de leurs parents, mais aussi celui d'un homme autoritaire dans son service et sa famille, mais qui savait écouter.

---------------------------------------------------------

 

I - TITRES UNIVERSITAIRES

Aide d'anatomie (1949-51)

Prosecteur d'Anatomie (1951-53)

Chef de travaux délégué (1953-60)

Interne des hôpitaux (1951)

Agrégé des universités(1961-71)

Professeur sans chaire (1972)

Professeur titulaire à titre personnel (1972

Classe exceptionnelle (2ème rang)

Professeur émérite (1997 renouvelé 2002)

 

II - ACTIVITES

a) en chirurgie viscérale

Activités dominées par la création de la chirurgie infantile moderne et son enseignement.

Orientées tout d'abord vers la chirurgie des malformations congénitales :

- viscérales (en 1959, première guérison définitive d'une atrésie congénitale de l'œsophage),

- urologiques (membre du club d'urologie pédiatrique de 1960 à 79 - nombreuses thèses et un rapport devant la société française de pédiatrie sur les duplications hautes de l'appareil urinaire).

En 1979, date du départ à la retraite du Doyen Beau, transfert du poste au Pr Schmitt et orientation vers l'Orthopédie pédiatrique.

b) en orthopédie pédiatrique

Activités orientées vers deux directions : l'embrochage centro-médullaire élastique stable (imaginé et mis au point avec les élèves, N. Ligier et J.P Métaizeau) et les allongements des membres - technique d'Ilizarov (stages en Russie à 5 reprises - Kurgan 1988,1990,1991,1996,2000, chaque fois 15 jours).

De nombreuses publications ont sanctionné ces efforts.